Comment éviter de voir votre carte SIM désactivée?

Jeudi 1 juin 2017 — Ce 7 juin, les opérateurs télécom belges seront dans l’obligation de désactiver toutes les cartes SIM prépayées dont les propriétaires ne se seraient pas formellement identifiés. Objectif: se conformer à une loi prise dans la foulée des attentats de Paris, puis de Bruxelles et Zaventem. Malgré des campagnes de sensibilisation par tous les canaux (jusqu’à un SMS par jour dans certains cas!), plus d’un million de cartes, tous opérateurs confondus, resteraient à ce jour anonymes. BASE propose quelques tuyaux afin d’éviter le silence radio dès le 7 juin. À noter que les procédures (qui s’appliquent à tous les clients BASE) peuvent cependant varier d’un opérateur à l’autre : d’où l’intérêt du site web http://www.identification-cartesprepayees.be/ qui les rassemble toutes, opérateur par opérateur.

Inscription en ligne

Il est encore possible de s’identifier en quelques minutes seulement, et sans bouger de chez soi, via les sites web mis en place par les différents opérateurs. Une inscription qui peut se faire de façon définitive en utilisant un lecteur de carte d’identité… mais les opérateurs sont bien au courant qu’il ne s’agit pas de l’accessoire le plus répandu. D’où cette autre possibilité: via une simple recharge de votre carte en utilisant une carte de paiement belge, votre carte SIM sera considérée comme identifiée pendant encore 18 mois. Soit un délai suffisamment large pour trouver le temps de se déplacer jusqu’à un shop.

En magasin

Le plus efficace reste encore d’effectuer l’identification au sein d’un point de vente de votre opérateur. Les équipes y sont spécifiquement formées, et la formalité ne prend que quelques minutes. Il suffit de vous munir de votre carte d’identité, d’un passeport valide, un permis de séjour ou une carte d’identité européenne (ou un document de remplacement si vous avez perdu vos papiers). Reste un souci: les points de vente risquent d’être pris d’assaut par les retardataires dans les jours, les heures précédant l’échéance définitive. Se reporter au paragraphe précédent pour éviter les files!

Inscrire ses proches

Votre meilleur ami est à l’étranger et ne pourra revenir avant le 7 juin? L’un de vos proches est hospitalisé et ne peut se déplacer jusqu’à un shop? Pas de souci, il suffit de vous munir d’une procuration et d’ une copie de la carte d’identité de la personne en question pour le faire à sa place. Et n’oubliez pas votre propre carte d’identité pour prouver que vous avez bien été mandaté!

Les parents peuvent en outre réaliser l’identification pour leurs enfants, à cette distinction près que les cartes seront alors associées à leur nom, pas à celui des kids.

Pensez aux machines!

Les téléphones ne sont pas les seuls utilisateurs de cartes SIM: on en trouve aussi dans une série d’objets connectés, notamment dans certains systèmes d’alarme, les tablettes, voire des tondeuses. Des objets qui ne peuvent évidemment pas réagir aux SMS d’avertissement quant à leur désactivation prochaine. Du coup, vérifiez bien tous les objets connectés dont vous disposez et prenez éventuellement contact avec leurs installateurs si nécessaire.

Et le 7 juin?

Le délai est dépassé, et votre téléphone refuse obstinément de passer le moindre appel, à part vers les services d’urgence (et non, ce n’est pas une raison valable de les appeler). Il ne vous reste plus qu’à vous diriger vers l’un des points de vente de votre opérateur… qui risquent par contre d’être pris d’assaut dans les jours suivant l’échéance du 7 juin. Rassurez-vous: votre numéro et votre crédit d’appel ne sont pas encore perdus et pourront être récupérés si vous vous identifiez(dans les 12 mois de la dernière recharge pour les clients BASE).