Encore un mois pour s’enregistrer pour 1,6 million d’utilisateurs de cartes SIM prépayées

Mercredi 10 mai 2017 — Depuis décembre dernier, 2 millions d’utilisateurs de cartes prépayées se sont déjà identifiés auprès de leur opérateur mobile. Quelque 1,6 million de cartes SIM n’ont pas encore été enregistrées. Leurs titulaires ont encore un mois pour s’identifier, sinon leur carte SIM sera désactivée. Pour sensibiliser les utilisateurs au cours de ce dernier mois, l’IBPT, le régulateur des télécommunications, et les opérateurs mobiles ont lancé aujourd’hui, avec le ministre des Télécommunications Alexander De Croo, le site internet www.identification-cartesprepayees.be.

Depuis la fin de l’année dernière, les nouvelles cartes SIM prépayées doivent être identifiées. Il s’agit d’une des mesures prises par le gouvernement fédéral au lendemain des attentats du 22 mars. Les utilisateurs d’une carte prépayée ont reçu un délai de six mois pour faire enregistrer leur identité auprès d’un opérateur mobile. Cette période de transition expire le 7 juin.

Ces derniers mois, les différents opérateurs se sont déjà mobilisés pour inciter tous les utilisateurs de cartes SIM prépayées à s’enregistrer. Malgré ces démarches, 1,6 million de clients ne le sont toujours pas à quelques semaines de l’échéance. Si la tendance actuelle se confirme, le régulateur des télécoms, l’IBPT, estime que 1,2 million de cartes pourraient ne pas avoir été identifiées à la date butoir du 7 juin prochain.

Agir aujourd’hui pour éviter les mauvaises surprises demain

Toutes les cartes prépayées qui n’auront pas fait l’objet d’une identification d’ici le 7 juin seront suspendues par les opérateurs et deviendront donc immédiatement inutilisables : leurs utilisateurs ne pourront alors plus passer ou recevoir d’appels, ni surfer (data), ni envoyer ou recevoir de SMS avec cette carte.

Certains opérateurs commenceront à suspendre les cartes d’utilisateurs dans le courant du mois de mai. Les utilisateurs concernés auront été prévenus au préalable.

Afin d’éviter les mauvaises surprises, il est dès lors important que tous les titulaires de cartes prépayées se fassent connaître le plus rapidement possible auprès de leur opérateur mobile. Il s’agit aussi de servir au mieux les clients et d’éviter des temps d’attente inutiles si près de la date butoir.

Les cartes SIM des systèmes d’alarme et objets connectés aussi visées

Il est à noter que toutes les cartes prépayées doivent être identifiées, quel que soit l’objet de leur utilisation (y compris donc celles actives dans des systèmes d’alarme, objets connectés etc.).

Les opérateurs mobiles mettent tout en œuvre pour que les clients prépayés existants puissent facilement et rapidement s’identifier. Cette opération ne nécessite que très peu de temps et peut être réalisée de différentes manières selon l’opérateur.

Sur le site internet www.identification-cartesprepayees.be, les utilisateurs d’une carte SIM prépayée peuvent s’informer sur la façon dont ils peuvent s’identifier auprès de leur opérateur mobile. Le site affiche aussi un compte à rebours jusqu’à la date fatidique du 7 juin. Au cours de ce dernier mois, l’IBPT communiquera chaque semaine les chiffres relatifs aux nouveaux enregistrements.

Le ministre des Télécommunications, Alexander De Croo a déclaré : « Il reste moins d’un mois aux utilisateurs pour faire enregistrer leur carte SIM anonyme prépayée auprès de leur opérateur mobile. 2 millions l’ont déjà fait au cours des derniers mois. J’appelle tous les utilisateurs de cartes prépayées qui ne sont pas encore identifiés à le faire le plus rapidement possible. L’identification est très facile et ne prend que quelques minutes

Contactez-nous

Jimmy Smedts

Porte-parole IBPT

Tom Meulenbergs

Porte-parole Ministre De Croo