Le Gouvernement wallon et les opérateurs mobiles scellent un accord pour une Wallonie encore plus connectée

Communiqué de presse conjoint des operateurs mobiles et du Gouvernement wallon

Le Gouvernement wallon et les opérateurs mobiles annoncent qu’un accord de principe a pu être trouvé afin de régler la question des taxes sur les infrastructures mobiles. Cet accord pose les jalons d’une collaboration ambitieuse pour la Wallonie numérique de demain.

Dans le cadre de Digital Wallonia, la stratégie numérique de la Wallonie, Jean-Claude Marcourt, Vice-Président du Gouvernement et Ministre de l’Economie, confirme sa volonté de faire de la Wallonie une ‘Giga Région’ : « une politique ambitieuse de déploiement du très haut débit mobile doit s’accompagner de mesures visant à favoriser les investissements des opérateurs dans leur réseau sur l’ensemble du territoire » confirme-t-il. Et d’ajouter : « Nous créons, avec l’ensemble des acteurs du secteur, les conditions favorables à un développement rapide de la connectivité haut-débit au bénéfice de l’économie de la Région. Ce sont de nouvelles opportunités qui vont s’offrir à l’ensemble des entreprises et de la population ».

Au travers de cet accord, la Région wallonne s’engage à ne plus lever de taxe sur les infrastructures télécom, et à mettre en place un cadre législatif, réglementaire et administratif visant à faciliter le déploiement de celles-ci.

Par la même occasion, les parties s’accordent sur un règlement du litige encore ouvert, à hauteur de 45 millions pour l’ensemble des opérateurs. Et le Ministre du Budget, Christophe Lacroix, d’ajouter : « nous créons une prévisibilité favorable à l’ensemble des acteurs, tout en garantissant aux opérateurs un cadre juridique adapté ainsi qu’un cadre fiscal favorable aux investissements ».

 

Enfin, la Région soulignera auprès des communes et provinces l’intérêt pour toutes les parties, en vue d’un développement optimal de la connectivité dans les territoires, de ne procéder à l’avenir à aucune taxation des infrastructures – laquelle reste par ailleurs contestée, dans son principe, par les opérateurs télécom.

De leur côté, les opérateurs mobiles s’engagent, pour les trois prochaines années, à réaliser des investissements pour un montant total de 60 millions d’euros, en plus des investissements déjà prévus dans leurs plans d’investissement en Région wallonne lors de cette période.

L’objectif de ces investissements supplémentaires est de renforcer la couverture en très haut débit des zones d’habitat sur lesquelles un déficit particulier est constaté ainsi que des zones présentant un intérêt ou des besoins spécifiques (zones d’activité économiques, industrielles et commerciales).

 « Grâce à cet accord nous mettons fin à une période d’incertitude pour la Wallonie », indique Paul Furlan, Ministre des Pouvoirs locaux et de la Ville, qui précise que « ces bases nouvelles visent également à inciter les pouvoirs locaux à encourager, eux aussi, l’investissement et la connectivité sur leur territoire ».

« Cet accord est équilibré : la Région se donne toutes les chances de réaliser sa stratégie numérique. Une collaboration ouverte avec le Gouvernement est désormais possible, dans l’intérêt des citoyens, des entreprises et de la compétitivité» souligne, pour les opérateurs, Jean-Marc Galand, responsable du Forum des Opérateurs GSM (GOF).

 

Contact opérateurs 
Jean-Marc Galand, responsable du GSM Operators Forum – jean-marc.galand@agoria.be – 0497 26 66 28

Contact gouvernement
Gaël Lambinon, porte-parole du Ministre Marcourt – gael.lambinon@gov.wallonie.be – 0472 45 59 87 

Published with Prezly